Jean-Christophe-Galloux

Jean Christophe Galloux

Avocat associé
Professeur agrégé des facultés de droit

Jean-Christophe Galloux est avocat au Barreau de Paris depuis 1984.
Il rejoint le Cabinet M-P ESCANDE en 2018 en qualité d’associé.

Il intervient principalement en conseil mais également en contentieux dans l’ensemble des domaines de la propriété intellectuelle (et des matières qui y sont associées : droit des contrats et droit de la concurrence), notamment en droit des brevets, dans le droit pharmaceutique et des biotechnologies et pour toutes les questions liées à la protection des secrets d’affaires et des données des entreprises. Il a également une pratique importante de l’arbitrage et de la médiation.

Jean-Christophe Galloux a été expert auprès d’une grande entreprise internationale chimique/biotechnologique dans le cadre d’un arbitrage ICC qui s’est conclu par des dommages-intérêts au profit de sa mandataire d’un montant de cinq cent millions d’euros (2018).

Il s’est chargé de la rédaction de contrats de production audiovisuelle pour une grande fondation (2017), des contentieux de CCP et de brevets pour un grand laboratoire américain (2007-2019) et a assisté une entreprise leader dans les technologies de l’information devant le Tribunal de l’Union en matière d’abus de position dominante.

Jean-Christophe Galloux préside l’Institut de Recherche en Propriété Intellectuelle de Paris (IRPI). Il est par ailleurs membre de l’Académie nationale de pharmacie.

Titulaire d’un doctorat d’Etat en droit et d’un LLM en droit européen de l’Institut universitaire européen de Florence, il est agrégé de droit privé et enseigne à l’Université Panthéon-Assas (Paris II) ainsi qu’au CEIPI (Strasbourg).

Il dirige à Paris II le Master 2 professionnel de propriété industrielle.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « les biotechnologies en débats » (Balland, 2002), en collaboration avec D. Boy et De Cheveigné, et le précis Dalloz « Droit de la propriété industrielle » (Précis Dalloz, 2017, 8ème édition), en collaboration avec J. Azéma.